Comment se débarasser des bambous au jardin

Comment je me suis débarrassé des bambous au jardin ?

Envahissants les bambous, pas faux. Retirer les rhizomes à la main ou avec un produit naturel pour certains, désherbants ou eau de javel pour s'en débarrasser selon d'autres personnes. Je vous explique comment je suis venu à bout du bambou traçant qui commençait à s'étendre rapidement au jardin.

Je discutais jardinage avec un ami qui me disait vouloir planter des bambous chez lui pour se cacher du voisinage. Je lui ai alors parlé de l'expérience que j'ai pu avoir avec celui que j'avais mis en place à la maison et que j'ai vite décidé d'éliminer.

Il y a quelques années, je suis tombé sous le charme d'un pied de bambou sur une brocante. Connaissant les prix magasin, j'ai craqué pour cette plante que j'ai immédiatement repiquée dans un massif de vivaces. Aucune idée sur la variété dont il s'agissait, j'étais ravis de cette acquisition. Jusqu'au jour ou j'ai vu pointer plusieurs pousses de bambous à plusieurs dizaines de centimètres du pied mère. Je savais que ça se répandait vite, mais là les rhizomes avaient tracés bien plus que je ne l'imaginais. Quand on s'aperçoit qu'on a fait une connerie erreur au jardin avec du bambou, c'est pas comme sur le PC on peut pas revenir aussi facilement en arrière comme avec un simple “Ctrl+Z”.

La décision d'enlever définitivement les bambous de mon parterre a été immédiate. Pas question que le bambou s'étende jusqu'aux fondations de la maison, ne s'emmêlent autour des canalisations d'eau ou aux pieds des arbustes de la haie toute proche. LE bambou a une telle force qu'il peut même soulever le macadam ou faire craquer les trottoirs.

Armé d'une bêche, d'une fourche-bềche, d'un gros sécateur, puis d'un pied de biche je me suis débattu pendant plusieurs heures pour déraciner le bambou planté quelques 2 ans et demi plus tôt. Mais oh surprise ! Les rhizomes traçants avaient eu le temps de se développer. J'ai suivi un à un leur course folle pour les supprimer totalement. Cela m'avait pris une bonne partie de la matinée du lendemain.

Après cet épisode qui m'avait donné de belles frayeurs et que je ne souhaite pas au pire de mes ennemis, je pensais avoir tout éradiqué. Mais les mois qui ont suivi j'ai encore dû extraire des pousses de ce bambou qui s'était multiplié. Désormais je suis bien tranquille sans et si un jour je devais en installer un nouveau, parole de jardinier, je prendrai bien plus de précautions.
Tout d'abord choisir une variété de bambou pas ou peu traçante. Ensuite, le planter en peau ou enterrer un tonneau en faisant légèrement dépasser le bord pour que le bambou y pousse seulement à l'intérieur. Il existe même des barrières anti-rhizomes pour maîtriser la propagation des monstroplantes bambous.

Autres méthodes et produits pour éliminer le bambou

En fouinant sur la toile, j'ai vu qu'il existait d'autres méthodes que la force des bras pour se défaire des bambous bien installés. Il y a des produits anti-bambous naturels que je n'ai jamais testés. Il y a des produits chimiques, il y en a même qui essayent de se débarrasser des bambous avec de l'eau de javel. Loin de moi cette idée, au jardin je n'utilise aucun désherbant ni traitement de synthèse. Mais le moyen le plus intéressant que j'ai pu lire consiste à couper les chaumes de bambou au plus près du sol dès qu'ils réapparaissent jusqu'à ce que le pied meurt. C'est une technique qui apparemment peut prendre du temps. Certains jardiniers recouvrent les pieds de bambou coupés à ras du sol avec une bâche pour les priver de photosynthèse. Les bambous meurent alors. Est-ce que ça marche, aucune idée et je ne suis pas prêt de tester.

En effet, aujourd'hui je n'ai toujours pas replongé, je n'ai pas accueilli de PANDA et je préfère admirer ces magnifiques végétaux dans les jardins d'autres passionnés. Je pense même avoir refroidi mon ami qui n'a toujours pas concrétisé son projet de bambouseraie à la maison.