Comment devenir testeur amazon
Accueil > Avis/Tests, Consommation

Comment j'essaie de faire partie du club des testeurs Amazon Vine

Devenir testeur Amazon et recevoir des produits gratuitement pour les tester, ce n'est pas une légende urbaine. C'est bel et bien possible et j'ai décidé de tout mettre en oeuvre pour que cela arrive.

Client Amazon depuis belle lurette et abonné Prime depuis le tout début de cette formule Premium, des achats sur cette plateforme e-commerce j'en ai fait. Autant dire que j'en ai laissé des salaires à Jeff Bezos. Du simple pack de piles AmazonBasics pour le pad XBOX du fiston à l'épilateur de Madame en passant par le Chromebook sur lequel j'écris actuellement ou encore les cadres pour le mur de cadres de la chambre de ma fille, j'ai pu en tester des marchandises. Certains produits que j'ai adorés et dont je ne peux plus me passer, d'autres que j'aurais préféré ne jamais commander. Parfois on achète des trucs en un clic, on se demande pourquoi une fois en main.

Récemment, j'ai eu un déclic (mieux vaut tard que jamais). Lorsque je m'intéresse à un produit, je consulte les avis laissés par les acheteurs précédents, ça m'aide dans mes choix. Et souvent, je constate que certains de ces avis affichent la mention “TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)” en bleu à côté du pseudo du possesseur de l'article. Il s'agit en fait d'une personne qui est testeur de produits envoyés par Amazon en échange d'un avis éclairé. Le testeur peut alors conserver l'objet ad vitam æternam sans débourser un cent.

Du coup je me suis dit pourquoi pas MOI ?! Je fais du e-shopping fréquemment sur AMZ et je laisse de temps à autres des commentaires. Je réponds même à certaines questions quand je peux être utile à quelqu'un au sujet d'un produit que j'ai acquis.

Donner des avis utiles et répondre aux questions

Après lecture de la page dédiée au club des Testeurs Amazon Vine sur Amazon.fr, j'ai appris que ce que je faisais allait dans le bon sens. Cependant, pas suffisamment bien pour faire partie de cette élite qui commande et qui reçoit gratuitement les produits qu'ils veulent essayer.
Saviez-vous que chaque client a un profil de communauté Amazon ? Il est bien caché, j'ai mis un peu de temps à le débusquer. Sur celui-ci on peut ajouter sa photo de profil, sa photo de couverture comme sur Facebook. On peut y voir le nombre de commentaires laissés, le nombre de votes utiles, les derniers avis déposés et le classement du commentateur.

Eh bien ! Chers lecteurs, toutes ces données alimentent l'algorithme d'Amazon. Elles sont autant d'indicateurs qui permettent de sélectionner les membres du club des testeurs Amazon. Partant de ce constat, je sais à présent ce qu'il me reste à faire pour tenter ma chance et devenir testeur Amazon.

Si j'ai bien compris il faut que mes avis soient appréciés. Et ça, la firme de Mister Bezos le sait grâce aux votes UTILES des clients Amazon qui ont adoubé un avis. Eureka ! Ce qu'il faut c'est rédiger des avis bien construits qui permettent à Monsieur X ou Madame Y de trouver les bonnes informations qui les feront choisir et acheter l'article s'il convient à leurs besoins. Autrement dit, il faut se mettre à la place de X ou Y afin que ces derniers trouvent l'avis utile.

Avis efficace et utile signifie qu'il soit impartial, suffisamment détaillé, favorable ou défavorable, mais aussi clair pour le commun des mortels. Avec un peu de méthode, je pense que c'est largement dans mes cordes. J'ai appris que l'on pouvait modifier des avis déjà publiés et il y a encore pas mal d'articles pour lesquels je n'ai pas encore donné mon ressenti. Mon objectif, grimper au classement des commentateurs Amazon pour un jour espérons-le recevoir un mail m'annonçant que je suis enfin devenu testeur officiel Amazon. Comme quand j'ai été choisi pour tester l'assistant vocal Alexa.